Peintures académiques

autoportrait
Mains-Pieta
Mains-Fritza
Mains-Comtesse-H
Corps-PoucesPage1
main-Joconde
mains-dyp
mains-Adele
Schiele-main-sur-poitrine
autoportrait-tapisserie
108
main-Judith
107
main-femme-vague
102
103
104
Schiele-vulcain
101
100

Peintures académiques

Céline Salamin aime les détails, ceux du corps ou de l’environnement quotidien, ceux qu’on ne regarde pas. Nombrils, oreilles et ici les mains la fascinent par leur complexité et unicité, avec leurs formes qui se répètent sans jamais se ressembler. En explorant toutes les facettes d’un même sujet, l’artiste tend à atteindre le concept d’universel. Elle passe pour cela par l’accumulation infinie du particulier qui, présenté en série, montre à la fois l’originalité des formes et leur parenté troublante, essence de l’humain.

Décontextualisées, les mains que Céline Salamin représente isolées sur fond clair, sont sélectionnées à partir de tableaux renaissants, baroques ou classiques, souvent de créateurs célèbres. Elle demande à un modèle de poser dans l’attitude exacte de l’œuvre d’origine pour n’en dessiner que les bras et les mains. Par ce procédé, elle invite le visiteur à se focaliser sur cet élément essentiel, instrument du geste qui exprime les émotions et donne tacitement du sens à la composition. Avec un réalisme qui ne nie pas l’aspect pictural, la plasticienne rend hommage à la tradition tout en lui offrant une vision contemporaine. En soulignant une gestuelle universelle qu’elle personnalise, l’artiste fait resurgir le souvenir de l’œuvre originelle et lui confère une autre existence. Mis côte à côte, ces tableaux deviennent les fragments d’une mémoire collective. (…)

Nicole Kunz
Exposition Mémoire du vivant
2015

Photo : ©Aline Fournier